Présidentielle 2022 : dernier dimanche de campagne pour les militants des deux camps

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : dernier dimanche de campagne pour les militants des deux camps
France 3
Article rédigé par
A. Peyrout, T. Maillet, P. Montels, A.-D. Sayadan, France 3 Dijon, France 3 Montpellier, C. Beauvallet - France 3
France Télévisions

Pour le dernier week-end de campagne de l'entre-deux-tours, militants et sympathisants des deux camps ont multiplié, dimanche 17 avril, les actions de terrain. Mission : convaincre les indécis.

J-7 avant le second tour, et dernier tractage sur un marché de Chagny, en Saône-et-Loire, dimanche 17 avril. Quelques militants En Marche jettent leurs dernières forces dans la bataille. Dans cette commune, beaucoup d'électeurs demeurent indécis. "Je pense que ça va se décider au dernier moment, on verra", explique l'une d'eux, tandis qu'un ancien électeur d'Emmanuel Macron, "déçu", "hésite encore". Pour les soutiens du président-candidat, il s'agit d'abord d'écouter, puis de convaincre, dans une ville où Marine Le Pen est arrivée en tête du premier tour.

Les électeurs de Marine Le Pen semblent ne plus trop y croire

À Lunel, dans l'Hérault, les partisans de Marine Le Pen ont le même objectif. Si elle y est arrivée en tête le dimanche précédent, ses électeurs semblent perdre foi. "Ce qu'ils nous disent, c'est qu'il y a une France d'en bas favorable à un front anti-Macron. Le front populaire, cette fois-ci, il est du côté de Marine Le Pen", veut pourtant croire Frédéric Bort, conseiller régional RN d'Occitanie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.