Vidéo Municipales : "Mon objectif, c'est d'être maire du Havre. Si ça arrive très vite, ce sera très bien", lance Edouard Philippe

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre, qui brigue la mairie du Havre, s'exprimait au cours d'un débat en vue de des élections municipales face à son adversaire, Jean-Paul Lecoq. 

Alors que les rumeurs d'un remaniement vont bon train à l'approche des élections municipales, le Premier ministre, candidat au Havre (Seine-Maritime) s'est exprimé sur ses ambitions locales. "Mon objectif c'est d'être maire du Havre, vite, ça peut arriver très vite. Si ça arrive très vite, ce sera très bien, voilà", a lancé Edouard Philippe, interrogé sur son statut de candidat et de Premier ministre à l'occasion d'un débat organisé sur le plateau de France 3 Normandie.

Celui qui a été maire du Havre depuis 2010, avant de rejoindre Matignon, faisait face à son adversaire, le communiste Jean-Paul Lecoq, à la tête de la liste "Un Havre Citoyen"  

A cette question d'être à la fois ministre et maire, le député communiste a habilement fait référence à Antoine Rufenacht, l'ancien député-maire gaulliste du Havre et mentor d'Edouard Philippe. "J'ai un petit côté Rufenacht dans ce domaine : on lui avait proposé à un moment donné de servir à l'échelle nationale et il avait répondu 'Le Havre, tout Le Havre, rien que Le Havre'", a-t-il répondu. Antoine Rufenacht fut en effet secrétaire d'Etat dans les années 70, mais il refusa ensuite, une fois élu maire en 1995, de devenir ministre afin de s'occuper à plein temps de sa ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.