VIDEO. Elections municipales en Gironde, le maire de Créon a le blues du maire

Jean-Marie Darmian, maire socialiste depuis 19 ans, est fatigué par le climat de défiance envers les hommes politiques. Il ne demande plus de mandat.

ANNE BOURSE et ANTOINE PLACIER - FRANCE 3

En mars, 30% des maires sortants de se représenteront pas pour les élections municipales. Les arguments développés pour ce retrait de la vie de la cité sont souvent nombreux : trop de travail, trop de sollicitation ou trop de contraintes. Les maires ont donc le blues.

A Créon, dans la campagne bordelaise (Gironde), le maire qui administre les 4 300 Créonnais jette l'éponge. Jean-Marie Darmian, maire socialiste depuis 19 ans, est devenu expert en tout genre au fil des années, l'homme qui doit être toujours disponible est à l'écoute. "On est passé d'une sorte de solidarité élu-citoyen à une sorte d'antagonisme : je t'ai élu, j'ai investi sur toi et en fonction de ce que j'ai investi sur toi, tu me dois la réponse", confie-il avec amertume. Des normes de plus en plus lourdes pour administrer une commune et des citoyens de plus en plus revendicatifs font que les maires ont le sentiment de devenir des prestataires de service. Voici le reportage de France 3.

janvier 2105, Jean-Marie Darmian, maire socialiste de Créon en Gironde ne se représente pas en 2014
janvier 2105, Jean-Marie Darmian, maire socialiste de Créon en Gironde ne se représente pas en 2014 (MAXPPP)