Municipales : un ex-ministre UMP soutient le candidat PS de sa ville

Jean-Paul Delevoye, maire de Bapaume et président du Conseil économique, social et environnemental, a quitté l'UMP pour soutenir le candidat socialiste.

Jean-Paul Delevoye, le 21 mars 2011 à l\'Elysée.
Jean-Paul Delevoye, le 21 mars 2011 à l'Elysée. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Jean-Paul Delevoye claque la porte de l'UMP. Sommé de soutenir une liste de son parti dans sa ville de Bapaume (Pas-de-Calais) pour les municipales 2014 ou de quitter l'UMP, l'ancien ministre de la Fonction publique du gouvernement Raffarin a opté pour la deuxième option, rapporte jeudi 31 octobre La Voix du Nord.

Le maire sortant, et président du Conseil économique, social et environnemental, préfère soutenir le député socialiste Jean-Jacques Cottel. "Leur problématique - le fait que je soutienne un élu du PS - n'est pas la mienne, qui ne voit que l'intérêt de Bapaume et du Bapalmois. (...) Mon obsession, moi, c'est Bapaume, pas les querelles politiciennes", expliquait mi-octobre Jean-Paul Delevoye dans La Voix du Nord.

"Les politiques se refilent les postes"

"Il quitte l'UMP, confirme à La Voix du Nord le président de la fédération UMP du Pas-de-Calais, le député Daniel Fasquelle. On ne cautionnait pas sa démarche. Je voulais que les choses soient claires car le soutien à Jean-Jacques Cottel a suscité un réel émoi chez nous".

Le candidat UMP à Bapaume, Bernard Vaillant, ne décolère pas. "Les politiques se refilent les postes sans tenir compte des électeurs. On trouve un politique d'un autre village. Ca donne l'impression qu'il n'y a que des incapables à Bapaume. Or, ce n'est pas vrai", explique-t-il à La Voix du Nord.