Paris, la bataille, France info

PODCAST. Un.e Noir.e ou un.e Arabe maire de Paris, c’est pour quand ?

Alors que des milliers de personnes manifestent à Paris contre les violences policières et le racisme, la question de la place des minorités devient (enfin) un enjeu de campagne : c'est le thème du 28e épisode de "Paris, la bataille, le feuilleton des municipales".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'Hôtel de Ville de Paris.
L'Hôtel de Ville de Paris. (MARTIN NODA / HANS LUCAS VIA AFP)

Deux têtes de liste sur 17 non blanches pour Paris en Commun, idem à la République en Marche et chez Les Républicains, à la différence près que l’une d’elle s’appelle Rachida Dati. Au-delà des symboles et des noms, les partis politiques ont très peu parlé de diversité pendant cette campagne des élections municipales à Paris, évoquant cette question uniquement par le bais de la sécurité et de la question de la police municipale.

Mais depuis début juin, les choses changent. Des milliers de personnes ont manifesté à Paris, dans des rassemblements populaires et mixtes, pour dénoncer les violences policières et le racisme ordinaire dont les personnes racisées font l’objet. Les candidats sont forcés de réagir ; certains vont même jusqu’à manifester. Entre tentative de récupération politique d’un mouvement apolitique et gêne face à des manifestants qui n’attendent rien des élus, les réactions sont diverses. La question, elle, est : un.e noir.e ou un.e arabe peut-il être élu maire de Paris à l’image de Sadiq Khan, le maire de Londres, d’origine indienne et musulman ?

A la réalisation de cet épisode : Christine Robert

L\'Hôtel de Ville de Paris.
L'Hôtel de Ville de Paris. (MARTIN NODA / HANS LUCAS VIA AFP)