Cet article date de plus de trois ans.

Municipales : un vote sous haute protection

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Municipales : un vote sous haute protection
Municipales : un vote sous haute protection Municipales : un vote sous haute protection (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Dimanche 18 juin, les électeurs de 4 820 communes sont appelés aux urnes. Mais à l'heure du Covid-19, le scrutin se tient dans un climat particulier.

À midi, dimanche 28 juin, la participation était de 15,29 % pour le second tour des élections municipales. Les 16 millions d'électeurs des 4 820 communes qui n'ont pas élu, le 15 mars dernier, leur nouvelle équipe municipale sont appelés aux urnes, mais avec le coronavirus le scrutin se tient dans un climat particulier. Dès l'entrée des bureaux de vote, le masque est obligatoire et le gel hydroalcoolique de rigueur.

"Le premier, c'était presque une psychose"

Dans les zones particulièrement touchées par l'épidémie, comme le Grand Est, l'abstention avait été record au premier tour. "Je pense que le premier, c'était presque une psychose, alors qu'aujourd'hui, c'est une épidémie comme les autres. Certes, il faut être plus vigilant, mais je pense qu'il faut continuer à vivre", explique une électrice à Metz (Moselle). Reste que la participation est toujours en baisse pour l'instant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.