Municipales 2020 : l'abstention nationale est estimée à 59% au second tour

Plus de 16 millions d'électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche dans quelque 5000 communes pour élire les nouveaux conseils municipaux. Mais l'abstention, liée à la crise du coronavirus, pourrait bien battre (encore) des records.

Un bureau de vote au second tour des municipales à Strasbourg, le 28 juin 2020.
Un bureau de vote au second tour des municipales à Strasbourg, le 28 juin 2020. (FREDERICK FLORIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'épilogue, avec un peu de retard. Dans environ 5 000 communes, les électeurs sont appelés aux urnes, dimanche 28 juin pour élire leur nouveau maire. Selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et les chaînes parlementaires, l'abstention nationale devrait atteindre 59% à 20 heures, contre 55,7% au premier tour. Ce qui représenterait un record. Pour rappel, lors des élections municipales de 2014, l'abstention était de 37,87% et, à l'époque, cela représentait déjà un chiffre inédit. 

>> Ce direct est terminé. Suivez la soirée électorale du second tour des municipales en cliquant ici <<

Ce second tour est organisé plus de trois mois après le premier tour des élections municipales 2020, dans des conditions sanitaires complexes, pour cause de pandémie de coronavirus. Les enjeux sont pourtant majeurs : dans certaines grandes villes comme Lyon, Marseille ou Perpignan, l'opposition a de bonnes chances d'accéder à la mairie.

 Une abstention record ? C'est la grande inconnue : va-t-on assister à un regain de participation après la dégringolade historique à 44,3% au premier tour ? Rien n'est moins sûr. A midi, la participation était de 15,29%, un chiffre en nette baisse par rapport au premier tour à la même heure (18,38%) et par rapport au second tour de 2014 (19,38%).

Plus de 16 millions d'électeurs attendus. Ce dimanche, le vote a lieu dans 4 820 communes où les conseils municipaux n'ont pas été élus au complet. Cela représente quelque 157 632 candidats en lice et plus de 16 millions d'électeurs. Le scrutin a en revanche été à nouveau reporté en Guyane car le virus y circule toujours activement.

Le coronavirus, toujours présent. Malgré le déconfinement de plus en plus large, la crise sanitaire liée au Covid-19 est encore dans toutes les têtes. La campagne du second tour a été fortement marquée par les mesures d'urgence contre la maladie et ses conséquences économiques. Et les candidats ont dû adapter leurs programmes à cette nouvelle donne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MUNICIPALES

17h54 : Bonjour @Florence, les électeurs des Bouches-du-Rhône se sont déplacés dans des proportions proches de la moyenne nationale (33,46%), comme ceux de deux autres départements très peuplés : le Rhône (32%) et le Nord (31,85%)

18h05 : Et les Bouches-du-Rhône vous avez des chiffres ?

17h42 : Bonjour , les départements qui ont le plus voté à 17 heures sont : la Corse-du-Sud (71,02%), le Cantal (61,76%), la Lozère (60,24%), les Hautes-Alpes (57,48%) et les Landes (54,95%).

Les départements qui se sont le moins mobilisés sont : la Seine-Saint-Denis (21,47%), Paris (23,89%) l'Ille-et-Vilaine (24,23%), le Val-d'Oise (25,54%) et le Val-de-Marne (26,04%).

17h37 : Quels sont les départements bon et mauvais élèves en participation ?

17h31 : Que vaut réellement le mandat d’un maire élu par un électorat qui s’est déplacé à 40% ?

17h30 : Les gens sont partis en vacances....

17h29 : J’avoue ne pas comprendre tous ces électeurs qui ne se sont pas déplacés pour élire leur maire qui va gérer leur lieu de vie durant les 6 prochaines années ! C’est triste et déprimant.

17h30 : Ce faible taux de participation vous fait réagir, entre exaspération, interrogation et tentative d'explication.

17h31 : L'abstention devrait atteindre 59% pour ce second tour, selon l'estimation d'Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et les chaînes parlementaires. Pour rappel, elle était de 57,6% au premier tour, le 15 mars au soir, dans les villes où un second tour était nécessaire.

17h20 : La participation à 17 heures est en chute libre pour ce second des élections municipales. En 2014, elle était de 52,36% à la même heure, en 2008 de 54,45% et en 2001 de 54,59%, selon le ministère de l'Intérieur. A 34,67%, elle perd donc près de 20 points par rapport aux précédents scrutins locaux.

17h11 : Le taux de participation à 17 heures était de 38,77% le 15 mars dernier, lors du premier tour, selon le ministère de l'Intérieur.

17h04 : La participation à 17 heures au second tour des élections municipales est en baisse par rapport au premier tour, à 34,67%, selon le ministère de l'Intérieur.

16h47 : Comment se passe cette journée de scrutin si particulière à l'intérieur des bureaux de vote ? Nous avons interrogé des assesseurs. Tous nous assurent que le protocole sanitaire est bien appliqué et bien respecté. C'est à lire ici.

Une religieuse vote dans une école de Strasbourg le 28 juin 2020 pour le second tour des élections municipales.


(FREDERICK FLORIN / AFP)

15h18 : @Chrys : Merci pour votre message (et bonne baignade). A 17 heures heure locale, la participation était en effet en hausse à La Réunion : 51,17% de participation, contre 42,80% à la même heure au premier tour. C'est toutefois inférieur aux chiffres de fin d'après-midi pour les seconds tours de 2014 et 2008.

15h18 : Bonjour de l'île de la Réunion où nous avons un fort taux de participation !! Environs 51%!! C'est énorme !! Je retourne à la plage.

15h14 : @un votant : Dans les communes de plus de 1 000 habitants, la moitié des sièges est automatiquement allouée à la liste arrivée en tête (on parle de "prime majoritaire"). Les 50% restants sont attribués à la proportionnelle entre les listes (y compris celle de tête) ayant recueilli plus de 5% des suffrages exprimés.

15h12 : Une question sur la répartition des conseillers municipaux dans une triangulaire. Si un des candidats fait 40% mais les deux autres listes cumulées font 60%. Est-ce que la liste majoritaire peut être désigné pour diriger la mairie sans majorité? Je pense au cas de Paris

14h46 : Petit zoom sur Marseille, l'une des villes les plus surveillées de ce scrutin, où les principaux candidats ont déjà voté.

14h36 : Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, a voté au Touquet (Pas-de-Calais), en compagnie de son épouse, Brigitte Macron. Son Premier ministre a glissé son bulletin au Havre (Seine-Maritime), où il est candidat.




14h35 : Il est 14 heures, on fait le point sur les principaux titres de ce dimanche :

• Le taux de participation à midi pour le second tour était de 15,29%, en baisse de trois points par rapport au premier tour – et au plus bas pour une élection depuis 2009. Suivez notre direct.

• Cinq personnes ont été placées en garde à vue pour des jets de pierres sur la police à l'issue d'une soirée "Projet X" qui a dégénéré à Paris. Neuf policiers ont été blessés, dont un qui a été hospitalisé, selon les autorités.

Plus de 10 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP. Un quart de ces malades se trouvent en Europe et un autre quart aux Etats-Unis.


13h44 : A quoi ressemble ce scrutin particulier ? France 3 vous propose un rapide tour de France des bureaux de vote, filmé ce matin.




13h41 : Cela faisait onze ans que la France n'avait pas connu un taux de participation aussi faible à midi, selon le sondeur de l'institut Kantar Emmanuel Rivière. Seuls 14,8% des électeurs avaient fait le déplacement le matin du 7 juin 2009.

13h25 : Vous parlez de la "mi-journée". En réalité, comme le soleil s'est levé à 5h49 et se couchera à 21h58, la mi-journée sera seulement à 13h53 pour un Parisien. depuis 1976, la fréquentation des bureaux de vote (entre mars et octobre) s'est déplacée vers la fin de journée légale. La grasse matinée, même amaigrie, se défend comme elle peut!

13h25 : Faut-il s'inquiéter du taux de participation en baisse à la mi-journée ? Dans les commentaires, @jean pierre y voit surtout une victoire de la grasse matinée.

12h15 : Les résultats d'au moins trois quarts des communes de France seront disponibles avant 20h30 depuis notre moteur de recherche. Découvrez comment les chiffres vous seront présentés.

12h17 : Les chiffres de la participation à midi cachent des disparités départementales. A Paris, le taux atteint 8,34%, à peine plus qu'en Seine-Saint-Denis (7,34%). En revanche, la barre des 20% est dépassée dans le Lot-et-Garonne (21,02%), les Pyrénées-Orientales (22,07%), la Corrèze (26,89%). La Corse-du-Sud fait encore mieux.

12h41 : Pour rappel, la participation à midi lors du premier tour le dimanche 15 mars était de 18,38%. Lors des précédents seconds tours municipaux, la participation à la mi-journée était de 19,83% en 2014 et de 23,68% en 2008.

12h01 : Le taux de participation est de 15,29% à midi, en baisse de trois points par rapport au premier tour en mars.

12h00 : A midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Cinq personnes ont été interpellées pour des jets de pierres, cette nuit, à l'issue d'une soirée "Projet X" organisée aux Invalides. Neuf policiers ont été blessés, dont un qui a été hospitalisé, selon la préfecture de police de Paris.


• Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures, à l'occasion du second tour des élections municipales (avec masque obligatoire). Les premiers chiffres de participation dans l'Hexagone sont attendus d'une minute à l'autre.

• On vote aussi en Pologne, pour le premier tour de la présidentielle. Le président conservateur sortant aura fort à faire face au maire de Varsovie, un candidat de dernière minute parfois comparé à Emmanuel Macron.

• Les Etats-Unis ont franchi la barre des 2,5 millions de cas positifs, dont plus de 125 000 mortels. Le pays comptabilise un quart des cas à l'échelle mondiale, selon un décompte de l'AFP.

11h56 : A voté...Qq tensions dans mon bureau de vote, une personne refusant de se laver les mains avant de voter... Après vérification par le président, masque obligatoire et fournit si oubli mais gel hydro seulement vivement conseillé... Le récalcitrant a fait valloir ses droits mais est reparti sous qq noms d'oiseaux... Ah la grande messe électorale !

11h56 : Dans les commentaires, nous signale un incident qui me donne l'occasion de confirmer que le lavage des mains est recommandé mais pas obligatoire.

11h36 : @Lily : Ce décret du 17 juin rend bien obligatoire le port du masque "pour les électeurs, les membres du bureau de vote, les scrutateurs et les personnes participants au contrôle du scrutin". Seule dérogation possible : pour les personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical.

11h36 : Merci FranceInfo pour votre suivi en cette journée électorale ! Je viens de voter à Paris et suis très étonnée de voir que certains assesseurs - d'un certain âge en plus - n'étaient pas masqués alors que tous les votants oui ! Ne sont-ils pas obligés de porter des masques (protocole sanitaire) ?

11h03 : A la Réunion, le taux de participation à la mi-journée est en recul de trois points par rapport au second tour en 2014. Il faudra attendre une heure avant de connaître l'estimation dans l'Hexagone.

10h58 : En Nouvelle-Calédonie, décalage horaire oblige, le scrutin est déjà clos.

10h53 : Bas les masques, @Gilles Cug : comme nous le rapportons dans notre article sur le protocole sanitaire, les membres du bureau de vote peuvent demander aux électeurs de retirer momentanément leur masque pour contrôler leur identité. Attendez-vous à devoir montrer patte blanche.

10h53 : Le port du masque est obligatoire pour se rendre à l'intérieur du bureau de vote ? Ou pas ?

11h27 : @Tapanar : Ce sont bien 16,5 millions d'électeurs qui sont conviés à ce second tour, contre 47,7 millions au premier tour. Cela représente 35% du corps électoral, dans seulement 14% des communes françaises – mais c'est souvent dans les villes les plus peuplées qu'un second tour est nécessaire.

10h46 : Bonjour,je pense qu'il y a une erreur, ça concerne que 5 000 communes ce second tour municipal, il ne peut pas avoir 16 millions de votants. Je cite "Plus de 16 millions de personnes sont appelées à participer à ce second tour."

10h40 : Il suffit d'appliquer du savon liquide sur les verres et puis de l'étaler avec un tissu microfibre. Il convient ensuite de les laisser sécher à l'air libre. Le savon crée une fine pellicule qui empêche la buée de se former sur les lunettes