Municipales : Dominique Voynet "pas candidate" à sa réélection à Montreuil

L'ancienne ministre écologiste a annoncé, lundi, avoir cette "lourde décision", qui est aussi "une façon de marquer (sa) distance avec (le) jeu politique".

Dominique Voynet, l\'ancienne ministre prendra la tête en janvier prochain d\'une agence régionale de santé à Mayotte
Dominique Voynet, l'ancienne ministre prendra la tête en janvier prochain d'une agence régionale de santé à Mayotte (FAYOLLE PASCAL/SIPA)

Sa réélection s'annonçait compliquée, elle a préféré ne pas se présenter. La maire EELV de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Dominique Voynet, a annoncé, lundi 25 novembre, qu'elle ne briguerait pas un nouveau mandat à la tête de la ville en 2014. "Je ne suis pas candidate à ma réélection à la mairie de Montreuil, a-t-elle annoncé dans un communiqué. J'ai pris la lourde décision de ne pas me représenter en mars."

"Je ne me retrouve plus dans une vie politique (...) dans laquelle il n’y a pas de valeur ajoutée pour les élus qui refusent la corruption, le clientélisme, le communautarisme et le 'câlinage' des intérêts particuliers dans le sens du poil", explique à Libération l'ancienne ministre, maire depuis 2008 de cette ville populaire de la banlieue est de Paris. "Je ne veux pas partir en campagne en promettant logements et jobs 'à la mairie' comme le font certains de mes adversaires depuis des mois", ajoute-t-elle. 

Son prédécesseur apparenté PCF Jean-Pierre Brard et le député socialiste Razzy Hamadi avaient manifesté leur intention d'être candidats face à la maire sortante. "La gauche s’écharpe depuis vingt ans" à Montreuil, regrette Dominique Voynet.