Cet article date de plus d'un an.

Municipales : bataille du logement à Toulouse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Municipales : bataille du logement à Toulouse
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Garder les classes moyennes, c'est l'enjeu des élections municipales dans de nombreuses villes françaises, dont Toulouse. Les prix au mètre carré y ont augmenté de 9% en deux ans.

La ville n'est pas uniquement rouge à Toulouse (Haute-Garonne), le prix de l'immobilier l'est aussi. Ce couple, vivant dans le quartier Saint-Cyprien, peut en attester. Avec deux enfants et des revenus de 3 000 euros mensuels, ils sont à l'étroit dans leur appartement de 59 m2. Selon eux, "il faudrait compter entre 1 300 et 1 500 euros pour une surface plus grande et c'est au-dessus de nos moyens".

Plus de 8 000 nouveaux habitants à Toulouse

L'augmentation de nombre d'habitants dans la ville (+ 8 000 par an) explique en partie cette hausse des prix. "Il ne faudrait pas que Toulouse devienne Paris. La flambée des prix chasse nécessairement les classes moyennes et les personnes les moins favorisées", assène Franck Biasotto, tête de liste de "Toulouse belle et forte" et ancien adjoint du maire sortant. À gauche, l'encadrement des loyers est soutenu dans le cadre de la campagne des municipales pour bloquer l'envolée des prix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.