Municipales à Paris : Hidalgo, LREM et LR au coude-à-coude, selon un sondage

A dix-huit mois de l'échéance, l'issue de l'élection apparaît particulièrement incertaine.

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, lors d\'un déplacement à La Roche-sur-Yon (Vendée), le 19 décembre 2017.
La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, lors d'un déplacement à La Roche-sur-Yon (Vendée), le 19 décembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)

Le suspense est total. Un match à trois se profile en vue des élections municipales de 2020 à Paris, selon un sondage Ifop paru dimanche 16 septembre dans le JDD. La maire PS sortante, Anne Hidalgo, arrive dans un mouchoir de poche avec La république en marche (LREM) et Les Républicains (LR) au premier tour.

L'Ifop a étudié trois hypothèses, en fonction du candidat qui sera choisi par LREM. Première hypothèse : si LREM est représenté par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, celui-ci ferait jeu égal avec Anne Hidalgo (23%), tandis que la droite, représentée par Florence Berthout, prendrait la troisième place (21%).

Des réserves de voix à gauche

Mounir Mahjoubi, actuel secrétaire d'Etat chargé du Numérique, ferait un peu moins bien. Avec 20%, il se classerait derrière la maire sortante (24%) et Florence Berthout (23%). Enfin, troisième hypothèse : le député LREM Hugues Renson (17%) serait distancé par Anne Hidalgo (25%) et Florence Berthout (22%).

Derrière, Julien Bayou (EELV) est crédité de 8 à 11%, Danielle Simonnet (La France insoumise) obtiendrait 7%. Wallerand de Saint-Just (Rassemblement national) plafonnerait à 6%, tandis que l'ancien conseiller en communication de François Hollande à l'Elysée, Gaspard Gantzer, obtiendrait 4 à 5% à la tête de sa liste Parisiennes, Parisiens. Le forain Marcel Campion récolte 1 à 2% des intentions de vote, tout comme l'extrême gauche.

A dix-huit mois de l'échéance, l'issue de l'élection apparaît particulièrement incertaine, d'autant qu'elle se déroule arrondissement par arrondissement et non dans une circonscription unique.

Sondage Ifop pour le JDD, réalisé du 12 au 14 septembre 2018 auprès d'un échantillon de 944 électeurs, extrait d'un échantillon de 1 067 personnes, représentatif de la population de la commune de Paris âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré.