Cet article date de plus de sept ans.

Les sympathisants UMP et FN favorables à des accords locaux, selon un sondage

55% des sympathisants UMP disent souhaiter que leur parti trouve un accord avec le FN lors des scrutins locaux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
62% des sympathisants FN se déclarent favorables à des accords avec l'UMP lors des élections locales, selon un sondage Ifop pour Atlantico diffusé le 24 mars 2014. (VALERY HACHE / AFP)

"Ni PS ni FN" à l'UMP, maintien des listes qualifiées du côté du FN… Les instructions des états-majors de la droite et de l'extrême droite en vue du second tour des élections municipales sont claires. Mais il n'en va pas de même chez les sympathisants. Une majorité d'entre eux souhaite un rapprochement entre les deux partis pour les élections locales, selon un sondage Ifop pour Atlantico réalisé dimanche et diffusé lundi 24 mars.

Les sympathisants UMP de plus en plus ouverts aux alliances

Dans le détail, 55% des sympathisants UMP indiquent souhaiter que leur parti trouve un accord avec le FN lors des scrutins municipaux, départementaux ou régionaux. Côté FN, 62% des sympathisants sont du même avis. Ce chiffre est en constante augmentation depuis novembre 2012 chez les sympathisants UMP, qui étaient alors 44% à souhaiter des alliances avec l'extrême droite. Il recule en revanche chez les sympathisants du FN.

 

Le sondage a été réalisé en ligne, dimanche 23 mars, auprès d'un échantillon de 466 sympathisants UMP et 279 sympathisants FN extrait d'un échantillon de 2 760 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.