Démission de Michèle Rubirola : l'ex-maire de Marseille souhaite que le socialiste Benoît Payan soit son successeur

"J'ai connu dès l'été les premières difficultés liées à ma santé. (...) Ces épreuves limitent l'énergie que je peux mobiliser", a déclaré mardi Michèle Rubirola lors d'une conférence de presse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michèle Rubirola, maire de Marseille, lors de sa conférence de presse durant laquelle elle a annoncé sa démission, le 15 décembre 2020. (NICOLAS TUCAT / AFP)

"J'ai pris la décision de quitter mes fonctions de maire de Marseille. (…) Etre maire à Marseille, c'est 300% de son temps, j'en donne 150% ; 300%, ce n'est pas toujours évident." Michèle Rubirola, première femme à avoir été élue maire de Marseille en juillet dernier, à la tête d'une coalition de gauche, annonce sa démission mardi 15 décembreOpérée à la fin de l'été, elle explique notamment sa décision par des raisons de santé.

Dans la foulée, la Marseillaise a annoncé le nom de son successeur : "Je suis plus attachée à ce projet qu'à un titre. (…) Je souhaite que notre binôme continue mais s'inverse, et que [le premier adjoint] Benoît Payan devienne maire." Selon France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, ce dernier assurera la suppléance dans un premier temps, puis le conseil municipal de Marseille se réunira le 21 décembre pour une nouvelle élection.

"J'ai mis toutes mes forces dans les batailles que nous menions de front"a dit l'élue lors de son discours. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.