Cet article date de plus de huit ans.

Bas-Rhin : des "selfies" dans l'isoloir menacent le résultat d'une élection municipale

Battu à Vahl-lès-Faulquement (Moselle), un candidat à la municipale a saisi le tribunal administratif de Strasbourg car deux filles d'un candidat se sont prises en photo dans l'isoloir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Vahl-lès-Faulquemont (Moselle), un candidat malheureux aux municipales estime que l'écart aurait pu être plus serré si les filles de son adversaire n'avaient pas posté des "selfies" pris dans l'isoloir. ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Un "selfie" peut-il faire annuler une élection ? C'est la question posée au tribunal administratif de Strasbourg (Bas-Rhin) par Roger Cuche, candidat malheureux à l'élection municipale de Vahl-lès-Faulquemont (Moselle), rapportent Les Dernières Nouvelles d'Alsace, mercredi 14 mai. Ce dernier reproche à deux filles d'un candidat d'avoir fait de la publicité à leur père en publiant un "selfisoloir". Autrement dit, un autoportrait réalisé dans l'isoloir, un bulletin à la main, puis posté sur les réseaux sociaux.

Le rapporteur public estime que l'impact a été "très marginal", puisque seuls les amis Facebook des électrices avaient accès aux clichés, et il propose donc le rejet du recours. Roger Cuche, lui, estime qu'il faut annuler leur vote et celui de leur père. Dans cette petite commune de 166 électeurs, l'écart aurait été plus serré. Et avec quelques voix de moins, un second tour aurait peut-être avoir lieu. Mis en délibéré, le jugement sera rendu dans quelques semaines.

Au fait, qu'en dit la loi ? Certes, l'article 3 de la Constitution stipule que "le suffrage est toujours universel, égal et secret". Interrogé à l'époque par Europe 1, le ministère de l'Intérieur avait toutefois indiqué que rien n'interdisait la pratique du "selfisoloir", dès lors qu'elle était personnelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.