Présidentielle : l'abstention et le vote blanc ont battu des records

Les abstentionnistes et ceux qui ont voté blanc ou nul sont le deuxième parti du second tour de la présidentielle. Ils représentent 36,91% des électeurs. Ils n'ont pas su ou voulu choisir.

Voir la vidéo
France 3

En ce lundi 8 mai, l'ambiance est à la fête à Marseille. Pourtant, ses habitants ont boudé la présidentielle. 30% des inscrits ne sont pas allés voter. En France, plus de 25% des électeurs ont choisi l'abstention, un record depuis 1969. Autre phénomène inédit à ce niveau : le vote blanc ou nul, qui représente plus de 11% des votants, soit deux fois plus qu'en 2012.

Ils font plus que Le Pen

À Argentan (Orne), la victoire d'Emmanuel Macron était attendue, mais pas les 13% de bulletins blancs ou nuls. Le chômage et la fermeture des usines désespèrent les habitants. Même tendance à Bullecourt, près de Lille.

"C'est un vote qui devrait être reconnu", affirme la conseillère municipale Joëlle Duchatelle. Ceux qui ont décidé de ne choisir ni Emmanuel Macron ni Marine Le Pen représentent 16 millions de Français, l'équivalent de la deuxième force politique du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une rue de Caen, en 2010.
Dans une rue de Caen, en 2010. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)