Pour lutter contre l'abstention, faut-il rendre le vote obligatoire ?

C'est un des thèmes du grand débat. Alors que le vote blanc n'est pas comptabilisé, dans certains pays européens les abstentionnistes sont sanctionnés par la justice.

France 2

Le vote est obligatoire dans plusieurs pays européens, par exemple en Belgique, au Luxembourg ou encore en Grèce. "Qui dit obligation, dit aussi sanction", avertit le journaliste de France 2 Guillaume Daret. "En Belgique en cas de récidive on risque jusqu'à 150 euros d'amende, et si vous manquez quatre élections en quinze ans vous pouvez être rayé des listes électorales", précise le journaliste.

Un meilleur taux de participation

Si les sanctions existent en théorie, dans la réalité la justice belge ne poursuit que très rarement les abstentionnistes. Aucun n'a été condamné depuis près de 15 ans. "Pour comprendre l'efficacité de la sanction, on peut comparer la participation en France et en Belgique pour les européennes 2014", avance Guillaume Daret. "En France, il y a eu 42% de participation, pour 90% en Belgique", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un électeur présente sa carte électorale le 14 mars 2010.
Un électeur présente sa carte électorale le 14 mars 2010. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)