Cet article date de plus de sept ans.

A Corbeil-Essonnes, Serge Dassault candidat en dernière position sur la liste UMP

L'ancien maire de la ville est candidat malgré ses déboires avec la justice. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sénateur UMP Serge Dassault, le 26 février 2014 à Paris. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Sa présence est avant tout symbolique, mais pas anodine. Le sénateur Serge Dassault, âgé de 88 ans, figurera en 43e et dernière position sur la liste UMP pour les élections municipales à Corbeil-Essonnes (Essonne), emmenée par le maire sortant Jean-Pierre Bechter. Une place qui donne peu de chances à Serge Dassault d'être élu conseiller municipal. "La liste sera déposée demain matin", ont confirmé Jean-Pierre Bechter et son entourage, mardi 4 mars.

Jean-Pierre Bechter, bras droit et successeur de l'industriel à la tête de la ville, a été mis en examen en janvier par les juges enquêtant sur de possibles achats de voix lors des élections municipales de 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-EssonnesIl fait l'objet d'un contrôle judiciaire qui l'empêche d'entrer en contact avec les différents protagonistes de ce dossier, dont Serge Dassault.

Après deux journées en garde à vue les 19 et 20 février, Serge Dassault est attendu chez les juges, a priori la semaine prochaine, en vue d'une possible mise en examen dans ce dossier. L'ancien maire UMP de Corbeil-Essonnes (entre 1995 et 2009) a concédé avoir fait des dons à des habitants de la ville, mais affirme qu'ils n'étaient pas destinés à acheter des voix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.