Les 4 Vérités : "La diabolisation du FN par le Medef n'est pas la solution", affirme Luc Chatel

Luc Chatel est l'invité de Roland Sicard sur le plateau des "4 Vérités" de France 2 ce mardi 1er décembre.

France 2

"Avant chaque élection, on nous annonce non seulement une poussée du FN, mais aussi une victoire avant l'heure", rappelle Luc Chatel. Le conseiller politique Les Républicains pense que cette montée du FN  est due à "un désarroi, un problème économique et social. Le monde rural se sent délaissé, abandonné. Et le FN surfe sur cela, mais il surfe avec des slogans, et les slogans n'ont jamais été une réponse aux problèmes du pays".

"Je regarde les actes du FN et j'observe que les élus frontistes n'ont pas voté la loi sur le renseignement, la loi contre le terrorisme. C'est bien gentil de prêcher la sécurité, mais il faut mettre ses actes en concordance avec ses paroles", fait-il remarquer. "Il y a deux sujets qui préoccupent les Français. Il y a les questions autour de l'autorité, de la sécurité, de l'immigration, mais très peu de ces questions sont des compétences des conseils régionaux."

Pas de front républicain à priori

"Je ne suis pas sûr que le discours en diabolisation du patron du Medef Pierre Gattaz soit la meilleure des réponses. Si ça avait marché, ça fait vingt ans que la progression du FN aurait été contrée. Il faut expliquer en quoi une gestion de gauche et de droite sont différentes, en quoi on peut apporter des solutions que le FN n'apportera pas", explique le député de la Haute-Marne.

Concernant un front républicain pour barrer le FN, Luc Chatel répond que "les Républicains feront campagne sur leurs idées au premier comme au second tour. Au moment où la France est confrontée à tous les risques, est-ce que les Français ont envie de prendre aussi un risque FN ? Moi je ne suis pas sûr. Je pense qu'on n'a jamais eu autant besoin de sang-froid, de crédibilité, de sérieux et ce n'est pas les élus FN qui apportent ça", conclut Luc Chatel.