Législatives : qu'est-ce que la proportionnelle qui fait tant débat ?

En plateau, Jeff Wittenberg revient la proportionnelle et les conséquences qu'elle aurait sur la future Assemblée si elle était en vigueur.

Le débat sur la proportionnelle est relancé. De quoi s'agit-il ? Qu'aurait-elle changé dans les résultats de dimanche par exemple ? "A priori, c'est simple : [il s'agit d']un système électoral avec plus ou moins de doses, utilisé dans un grand nombre de démocraties. Le nombre de voix est censé correspondre au nombre de sièges. Si vous avez 20% de voix, vous avez 20% des sièges", explique Jeff Wittenberg en plateau.

Qu'est-ce que cela pourrait donner dans la prochaine Assemblée ?

"Dans les projections avec le scrutin majoritaire, celui qui est aujourd'hui en vigueur, La République en Marche s'apprête à obtenir plus de 400 députés, plus des trois quarts de l'hémicycle, alors qu'elle n'a obtenu dimanche dernier qu'un tiers des suffrages. Avec un scrutin où la moitié des députés serait désignée à la proportionnelle, nos confrères de Franceinfo ont fait les calculs, le parti d'Emmanuel Macron obtiendrait encore une majorité, mais beaucoup plus courte : 317 sièges. Et avec une proportionnelle intégrale, LREM ne serait plus majoritaire dans l'hémicycle : 197 députés seulement", constate le journaliste de France 2. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Les députés sont installés par ordre alphabétique et par couleur politique dans l\'hémicycle.
Les députés sont installés par ordre alphabétique et par couleur politique dans l'hémicycle. (GILLES TARGAT / AFP)