Législatives : les élections de deux députés LREM et LR sont annulées

Le Conseil constitutionnel a annulé l'élection de Lénaïck Adam, en Guyane, et celle d'Ian Boucard, dans le Territoire de Belfort.

Le député LR Ian Boucard, le 4 octobre 2017 à l\'Assemblée nationale.
Le député LR Ian Boucard, le 4 octobre 2017 à l'Assemblée nationale. (MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils vont devoir quitter l'Assemblée et repartir en campagne. Le Conseil constitutionnel a annoncé, vendredi 8 décembre, l'annulation des élections législatives de Lénaïck Adam (LREM) dans la deuxième circonscription de Guyane et de Ian Boucard (LR) dans la première du Territoire de Belfort. En novembre, le Conseil avait déjà annulé une élection, celle de la députée LREM du Val-d'Oise Isabelle Muller-Quoy.

Faux tracts et absence d'assesseurs

Ces deux élections ont été annulées pour des motifs différents. Ian Boucard avait fait distribuer deux faux tracts du Front national et de La France insoumise. "Si ces tracts reprenaient pour l'essentiel le texte d'une déclaration nationale de M. Jean-Luc Mélenchon et celui d'un communiqué du candidat du Front national au premier tour dans la circonscription, ils en altéraient la teneur, dans un sens favorable à une participation active au second tour de scrutin en faveur de M. Boucard", observe le Conseil. Une propagande électorale de nature à créer "une confusion dans l'esprit d'une partie des électeurs".

En Guyane, c'est l'absence d'assesseurs dans deux bureaux de vote de Maripasoula qui est en cause. "Compte tenu du fait que cette irrégularité s'est prolongée pendant toute la durée des opérations électorales, du nombre de suffrages exprimés dans ces bureaux de vote et de l'écart de voix entre les deux candidats présents au second tour, il a annulé l'élection de M. Lénaïck Adam", indique le Conseil.