Cet article date de plus d'un an.

Législatives 2022 : Elisabeth Borne a remis sa démission à Emmanuel Macron, qui l'a refusée

Les responsables politiques des partis d'oppositions dénoncent ce refus du président de la République.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La Première ministre Elisabeth Borne le 14 juin 2022 à l'Elysée. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Elle reste à Matignon, pour l'instant. La Première ministre, Elisabeth Borne, a remis sa démission à Emmanuel Macron. Mais le président de la République l'a refusée "afin que le gouvernement puisse demeurer à la tâche et agir en ces jours", a annoncé, mardi 21 juin, l'Elysée. La Première ministre, Élisabeth Borne, réunit son gouvernement à 14h30, mardi, a appris franceinfo auprès de Matignon.

De son côté, le chef de l'Etat va mener "les consultations politiques nécessaires (...) afin d'identifier les solutions constructives envisageables au service des Français", a précisé la présidence. Emmanuel Macron a une série de rendez-vous avec tous les chefs des forces politiques de l'Assemblée nationale, planifiés sur les journées de mardi et mercredi, à l'Elysée, à la suite des résultats du second tour des élections législativesLe patron du PS, Olivier Faure, s'est exprimé après sa rencontre avec Emmanuel Macron : "La période jupitérienne est terminée. Il faut que le président en prenne conscience. On entre dans une phase beaucoup plus parlementaire."

Les oppositions dénoncent mardi le refus du président de la République. "Madame Borne n'a pas la légitimité pour continuer à conduire" le gouvernement, a estimé Manuel Bompard, qui vient d'être élu député pour La France insoumise. "Changer Elisabeth Borne pour mettre quelqu'un d'autre ? C'est pas ça qui change quelque chose", a pour sa part estimé la députée RN Marine Le Pen devant la presse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.