Le comparateur du 20h : les propositions des candidats sur la question du temps de travail

Publié Mis à jour
Le comparateur du 20h : les propositions des candidats sur la question du temps de travail
Article rédigé par
A. Peyrout, C. Motte, G. Le Goff, D. Fuet, V. Marco, A. Lopez - France 2
France Télévisions

La Belgique a récemment franchi le pas, la semaine des quatre jours est en expérimentation en Espagne et au Royaume-Uni. S’il fallait passer aux quatre jours en France, ce serait une petite révolution. Le comparateur du 20h se penche, ce lundi 21 février, sur les propositions des candidats sur la question du temps de travail.

Depuis la mise en place des 35 heures, c’est le serpent de mer de la politique française. Qu’en pensent les candidats à la présidentielle, à moins de 50 jours du scrutin ? Le comparateur du 20h s’est penché sur la question. Philippe Poutou veut passer à la semaine de 28 heures. Pour Nathalie Arthaud, le chômage exige une meilleure répartition du travail, sans préciser la durée. Une position partagée par Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon, qui proposent de réfléchir au passage aux 32 heures, et sans diminution de salaire pour le communiste.

Moduler le temps de travail en fonction de l’âge des salariés

Réduction du temps de travail aussi, pour Anne Hidalgo et Yannick Jadot, sans objectif chiffré. À l’inverse, Valérie Pécresse, en plus de la défiscalisation des heures supplémentaires, ne veut plus de durée légale du travail, mais des négociations par entreprises ou par branches. Des accords dans l’entreprise, c’est aussi ce que propose Marine Le Pen, mais elle ne veut pas toucher à la durée légale des 35 heures, tout comme Éric Zemmour. En 2017, Emmanuel Macron avait réfléchi à moduler le temps de travail en fonction de l’âge des salariés. Reste à savoir si la mesure figurera dans son éventuel futur programme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.