VIDEO. "Un mélange des genres à la tête de l'Etat" : le clip du gouvernement pour les européennes contesté à gauche et à droite

Le gouvernement a publié une courte vidéo censée inciter les Français à voter lors des élections europénnes de mai prochain. Mais des élus de divers horizons politiques dénoncent un clip de "propagande".

GOUVERNEMENT

La musique est angoissante, les images s'enchaînent rapidement... Et des interpellations : "Immigration : maîtriser ou subir ? Climat : agir ou ignorer ? Emploi : partenaires ou concurrents ? Europe : union ou division ?" Et le message final : "En mai 2019, l'Europe changera. A vous de décider dans quel sens." Mis en ligne le 26 octobre sur le compte YouTube du gouvernement, le clip destiné à inciter à voter pour les élections européennes du 26 mai 2019 comptabilise plus d'un million de vues. 

Dans ce court spot, on peut notamment voir Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien issu de l'extrême droite, ainsi que le Premier ministre hongrois Viktor Orban, deux chantres du nationalisme en Europe. "Le gouvernement français publie, avec l'argent des contribuables, un clip officiel pour les européennes en m'utilisant comme un épouvantail", a réagi l'homme fort du gouvernement italien sur Twitter. Et d'ajouter : "Macron et ses amis doivent avoir très peur. En 2019, ils attendent un printemps des peuples qui va les balayer."

L'ancien ministre sarkozyste Thierry Mariani pointe également une vidéo "qui n'hésite pas à stigmatiser de manière hypocrite et sournoise Salvini et Orban" et qu'il qualifie de "propagande avec de gros sabots".

"Une promotion déguisée"

A gauche, le sénateur socialiste Rachid Temal dénonce aussi un "clip populiste et orienté" et demande "qu'il soit retiré"De son côté, le mouvement Génération.s, fondé par Benoît Hamon, a annoncé qu'il allait saisir le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques. "Ces publications au contenu totalement orienté (...) n'ont aucun rapport avec une incitation à la citoyenneté. Ces clips constituent une évidente tentative de promotion déguisée du parti La République en marche", écrit Génération.s dans communiqué. 

Le mouvement déplore un "mélange des genres à la tête de l'Etat" et regrette une "utilisation manifestement partisane des fonds publics [qui] contrevient (...) aux règles de financement de la vie politique". Et Génération.s demande également le "retrait immédiat" du clip.

Capture d\'écran du clip gouvernemental réalisé pour les élections européennes et mis en ligne le 26 octobre 2018. 
Capture d'écran du clip gouvernemental réalisé pour les élections européennes et mis en ligne le 26 octobre 2018.  (GOUVERNEMENT / YOUTUBE)