Européennes : un sondage donne le FN en tête dans le Grand Est

Le Front national arriverait en tête juste devant l'UMP, alors que le PS paraît distancé, selon ce sondage Ifop.

Florian Philippot à la sortie de l\'isoloir à Forbach (Moselle), lors des élections municipales, le 23 mars 2014.
Florian Philippot à la sortie de l'isoloir à Forbach (Moselle), lors des élections municipales, le 23 mars 2014. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Faut-il se préparer à voir le FN rafler les européennes dans le Grand Est ? Selon un sondage Ifop publié mardi soir, notamment par Le Figarole Front national arrive en tête des intentions de vote pour les élections européennes du 25 mai dans la circonscription du Grand Est, juste devant l'UMP. Quant au PS, il paraît distancé.

La liste du FN menée par Florian Philippot est créditée de 26% des intentions de vote. Le vice-président du Front national devance d'une courte tête la liste UMP conduite par Nadine Morano (24%), selon ce sondage réalisé pour Europe 1, Le Figaro et LCI.

10 points de moins pour les socialistes

La liste PS, menée par l'ancien leader syndicaliste de Florange Edouard Martin, ne recueille que 15,5% des intentions de vote. Elle est talonnée par celle d'EELV conduite par Sandrine Bélier (12,5%). L'alliance UDI-MoDem menée par Nathalie Griesbeck obtient 7,5% des intentions de vote, devant celle du Front de Gauche conduite par Gabriel Amard (6,5%).

Le Grand Est rassemble cinq régions françaises : Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Lorraine et Franche-Comté. Une circonscription qui représente près de 6 millions d'électeurs inscrits. Lors des précédentes européennes en 2009, le candidat du FN dans le Grand Est, Bruno Gollnisch, n'avait obtenu que 7,6% des suffrages.

Cette enquête d'opinion ne fournit pas de données sur le taux d'abstention. Elle a été réalisée en ligne et par téléphone du 15 au 19 avril auprès d'un échantillon de 666 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur pour un échantillon de cette taille est de 2,3 points de pourcentage, de plus ou de moins, précise l'Ifop.