Européennes : il manque des citoyens pour le dépouillement

En France, certaines communes font face à un casse-tête : elles manquent de citoyens volontaires pour effectuer le dépouillement du scrutin du 26 mai.

France 2

Une tonne de papier à déballer. À Poitiers (Vienne), les bulletins de vote sont arrivés. Il ne reste plus qu'à les répartir dans les bureaux de la ville. Dimanche 26 mai, pour les élections, 104 assesseurs seront nécessaires. Les partis candidats ont jusqu'à jeudi pour proposer leurs propres volontaires. À l'ouverture des bureaux de vote doivent être présents un président, un secrétaire et deux assesseurs, sinon il est impossible d'ouvrir le bureau. Alors, au cas où, les municipalités prennent les devants et organisent un appel à volontariat.  

Réquisition

"La ville de Poitiers a pris le parti de faire appel à la citoyenneté, comme d'autres villes le font de plus en plus, avec des appels à candidatures par le biais des réseaux sociaux et la presse locale", explique Patrick Champeil, directeur de l'administration générale, en charge des élections. Si le nombre requis n'est pas atteint, il reste la réquisition : dimanche, si vous êtes le premier à rentrer dans le bureau de vote, sachez que cela peut vous arriver.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration : lors d\'un scrutin en France.
Photo d'illustration : lors d'un scrutin en France. (France 2)