Daniel Cohn-Bendit conseille aux eurodéputés verts de soutenir Jean-Claude Juncker

Contre toute attente, l'ancien député européen estime que la candidature du conservateur à la présidence de la Commission européenne est à même de "faire évoluer la démocratie européenne".

L\'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit le 22 mai 2014 à paris.
L'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit le 22 mai 2014 à paris. (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM / AFP)

L'ex-eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit a enjoint les élus verts au Parlement européen de soutenir la candidature du conservateur Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne, dans un entretien à la presse allemande publié samedi 31 mai.

"Vous savez, je suis critique sur beaucoup de choses chez Juncker, mais dans le cas présent je recommande aux députés européens de se ranger derrière lui", a dit l'ancien eurodéputé au quotidien de centre gauche Frankfurter Rundschau. Je recommande aux Verts, et pourtant je le répète j'ai beaucoup de critiques à l'égard de Juncker, mais cette fois-ci je conseille aux Verts d'assurer une majorité à Juncker. (...) alors peut-être que nous pourrons faire évoluer la démocratie européenne".

Daniel Cohn-Bendit, de nationalité allemande mais qui a passé le plus clair de sa vie en France, a été une personnalité marquante du Parlement européen pendant de nombreuses années, portant notamment sans relâche le message des écologistes. 

Après le scrutin européen du 25 mai, la course est lancée pour trouver un nouveau président de la Commission européenne. Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker paraît bien placé puisque les partis conservateurs qu'il représente constituent la première force de la nouvelle assemblée, mais un certain nombre de dirigeants européens veulent faire barrage à sa nomination.