Élections régionales 2015 : le PS se retire dans le Nord

Le PS a fait le choix de se retirer dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie afin de faire barrage au FN. Marine Le Pen est en effet arrivée en tête de ce premier tour avec 40,64% des voix.

France 2

Autre score impressionnant pour le Front national, celui de Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : 40,64 % des suffrages. À Hénin-Beaumont, dans la municipalité dirigée par le FN, la présidente du FN a même frôlé les 60 %. Un coup de tonnerre dans cette région historiquement à gauche. Le candidat socialiste Pierre de Saintignon n'arrive qu'en troisième position et, dès l'annonce des résultats, a annoncé son retrait, rappelle France 2. L'homme affirme ne pas avoir "l'intention de participer si peu que ce soit à la victoire dimanche prochain de Mme le Pen".

Xavier Bertrand combattif

Xavier Bertrand, lui, est déterminé et a déposé dans la matinée du 7 décembre sa liste pour le second tour, exactement la même qu'au premier. Arrivé en deuxième position derrière Marion Maréchal Le-Pen, il a exclu d'emblée toute fusion avec les socialistes : "Je dis aux électeurs de la gauche, particulièrement désunis au premier tour, qu'ils peuvent se retrouver dans le projet que je conduis et dans les valeurs gaullistes que j'ai toujours eu à cœur de défendre".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, présidente du Front national, et Louis Aliot, tête de liste FN aux régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le 2 décembre 2015 à Nîmes (Gard). 
Marine Le Pen, présidente du Front national, et Louis Aliot, tête de liste FN aux régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le 2 décembre 2015 à Nîmes (Gard).  (MAXPPP)