Élections régionales 2015 : incertitude en Ile-de-France

Si la droite emmenée par Valérie Pécresse est en tête en Ile de France, le candidat Claude Bartolone, arrivé en deuxième position, dispose lui d'une réserve de voix. Le match s'annonce serré.

France 2

Dans de nombreuses régions, à l'issue de ce premier tour, la situation reste incertaine. C'est le cas en Ile-de-France où la droite vire en tête bien que le score enregistré par Valérie Pécresse (30,57 %), soit moins élevé qu'escompté. Le match sera serré avec le candidat socialiste Claude Bartolone (25,19 %), d'autant que la gauche dispose de réserves de voix que la droite n'a pas vraiment.

"Un rassemblement total"

Néanmoins, peu après les résultats, devant les caméras de France 2, Valérie Pécresse affichait néanmoins son ambition pour le second tour : "Pour la première fois depuis 1998, la droite et le centre sont en mesure de remporter la première région de notre pays et de mettre fin à 17 ans d'échecs".  Claude Bartolone, lui, compte bien rassembler pour l'emporter : "J'en appelle au peuple de gauche et à tous les écologistes en Ile-de-France, j'appelle au plus large rassemblement". Le candidat FN-RBM, Wallerand de Saint-Just, est quant à lui arrivé en troisième position à l'issue du premier tour et se maintient en triangulaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
La candidate Les Républicains, Valérie Pécresse, le 3 décembre 2015 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).
La candidate Les Républicains, Valérie Pécresse, le 3 décembre 2015 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)