Vidéo Une candidate LREM aux élections départementales voilée : "À titre personnel", Elisabeth Borne "pense qu'il faut appliquer la loi, rien que la loi et toute la loi"

Publié
Article rédigé par
Radio France

"Ma position personnelle, ce n'est pas celle qui a été retenue par le bureau exécutif d'En Marche" a pris acte la ministre du Travail. 

"À titre personnel, je pense qu'il faut appliquer la loi, rien que la loi et toute la loi", a répondu mercredi 12 mai sur franceinfo Elisabeth Borne, ministre du Travail, après la polémique autour du port d'un voile sur une affiche électorale par une candidate LREM aux élections départementales dans l'Hérault.

>> Tweet de Stanislas Guerini : pourquoi une femme voilée a le droit d’être candidate (et même élue)

Le délégué général du mouvement Stanislas Guerini a notamment critiqué sur Twitter "le port ostentatoire de signes religieux sur un document de campagne électorale. Soit ces candidats changent leur photo, soit LREM leur retirera leur soutien." Une position soutenue par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, même s'il a précisé que "juridiquement, rien n'empêche une personne de se présenter à une élection avec un signe religieux, en l'occurrence un voile."

"Cela fait maintenant un bon moment qu'En Marche a annoncé qu'il ne souhaitait pas avoir des candidats qui affichent des signes religieux parmi ses candidats", a commenté Elisabeth Borne. "Moi, c'est une décision que je respecte. Cela avait déjà été annoncé au moment des municipales. En Marche est très attaché au respect des valeurs de la République. Ce sont des équilibres qui ne sont pas simples, j'ai exprimé ma position personnelle, ce n'est pas celle qui a été retenue par le bureau exécutif d'En Marche. Dont acte", a expliqué Elisabeth Borne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.