Cet article date de plus de sept ans.

"Travail, famille, patrie" : le FN retire son investiture à un candidat qui se réclamait de Pétain

Après avoir posté sur Twitter la devise du régime de Vichy, Guillaume Jambard n'est plus le candidat du Front national sur le nouveau canton Sud-Gironde (Langon). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

"Twitter si vous partager (sic) ma devise : 'Travail, famille, patrie'". Ce message, posté sur le réseau social mardi 10 février, a coûté à Guillaume Jambard sa candidature Front national pour les élections départementales dans le nouveau canton Sud-Gironde (Langon). Et pas pour la faute d'orthographe qu'il contient. Le secrétaire départemental du FN, Jacques Colombier, a surtout peu apprécié cette référence à la devise du maréchal Pétain et a retiré au candidat son investiture, indique Sud Ouest mercredi.

 

"Je condamne ces propos que j'ai découverts ce matin, après avoir été alerté par un militant. J'ai eu un entretien téléphonique avec M. Jambard au cours duquel je lui ai dit que c'était inadmissible et qu'il ne pouvait plus être l'un de nos candidats dans ces conditions", affirme Jacques Colombier à Sud Ouest.

Il avait rebaptisé Juppé "Ali Juppé"

Guillaume Jambard a supprimé son compte Twitter depuis. En ce qui concerne une éventuelle procédure d'exclusion du parti, "je verrai avec les instances nationales ce qu'il y a à faire", répond Jacques Colombier à Sud Ouest. Les responsabilités de Guillaume Jambard au sein de la fédération girondine du FN – il est en charge de la neuvième circonscription – vont en revanche lui être retirées.

L'ex-candidat FN s'était déjà fait remarquer en baptisant "Ali Juppé" le maire de Bordeaux, quelques jours plus tôt lors d'un discours, explique un autre article de Sud Ouest

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections Départementales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.