Elections régionales et départementales : la loi reportant le scrutin de mars à juin a été promulguée

Le gouvernement s'est engagé à organiser le scrutin les 13 et 20 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vote lors des municipales à Grenoble (Isère), le 15 mars 2020. (MAXPPP)

Un changement causé par le Covid-19. La loi promulguant le report des élections régionales et départementales de mars à juin a été publiée au Journal officiel, mardi 23 février. Il y a quinze jours, le Parlement l'avait définitivement adoptée. Le gouvernement s'est engagé à organiser ces élections les 13 et 20 juin.

Le Conseil scientifique devra remettre au gouvernement "un rapport sur les risques sanitaires à prendre en compte et sur les adaptations nécessaires à la tenue des scrutins et des campagnes électorales les précédant", précise la loi.

Le plafond de dépense augmenté

Pour faciliter l'exercice du droit de vote, chaque électeur pourra disposer de deux procurations, contre une seule habituellement, comme lors du second tour des municipales en 2020. 

Concernant la campagne électorale, le projet de loi prévoit une augmentation de 20% du plafond de dépenses et un allongement de la durée de la campagne officielle à 19 jours au lieu de 12, avant le premier tour. L'Etat financera également les équipements de protection mis en place dans les bureaux.

Il n'y aura pas de clips de campagne sur les chaînes de radio et de télévision du service public, contrairement à ce qu'avait souhaité le Sénat, mais des programmes pédagogiques sur le rôle des instances à renouveler. A l'initiative des députés, la mise en place d'un numéro d'appel gratuit sera autorisée, à l'initiative des candidats, pour permettre aux électeurs de se renseigner sur leurs programmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.