Départementales : le FN en arbitre dans le Vaucluse ?

Le Front national n'a pas réussi à emporter un département. Pour l'élection du président dans le Vaucluse, il espère tout de même jouer les arbitres. Une équipe de France 2 s'est rendue sur place.

FRANCE 2

Le Front national confirme son enracinement local, mais échoue à conquérir un département. C'est le constat qui ressort au lendemain du second tour des élections départementales du 29 mars. Le Vaucluse, notamment, n'a pas basculé. La gauche et la droite sont à égalité, talonnés par le FN.
Dans ce département, Marion Maréchal Le Pen envisage que son parti tienne un rôle d'arbitre. "Si, pour élire un président, ils ont besoin de nos voix et viennent nous les réclamer, Marine Le Pen a dit qu'il faudra qu'ils signent une charte, avec un certain nombre de points fondamentaux", a confié la députée à France 2.

L'UMP Maurice Chabert élu au bénéfice de l'âge ?

À gauche, on rejette d'emblée cette éventualité. À droite, on ne veut rien devoir au parti frontiste. Du coup, le conseiller départemental UMP et maire de Gordes Maurice Chabert imagine ce qui se passera : "S'il n'y a pas d'entente, automatiquement, c'est le doyen d'âge qui est élu." Autrement dit, ce sera lui : à 71 ans, c'est le plus âgé des élus du département. Les partis ont jusqu'à jeudi pour trouver un accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marion Maréchal-Le Pen, deputée FN du Vaucluse, participe a un meeting du Front National au Pontet, le 17 mars 2015.
Marion Maréchal-Le Pen, deputée FN du Vaucluse, participe a un meeting du Front National au Pontet, le 17 mars 2015. ( MAXPPP)