Education : stage en entreprise en 3e, exemple dans une classe à Mantes-la-Jolie

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 09/04/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

A quoi servent les stages en entreprise lorsqu'on est éleve au collège ? La pratiqué s'est généralisée. Une semaine par an dans les bureaux, commerces, usines ou administrations. Cette initiation est souvent plus féconde qu'on ne le pense. Nous retrouvons la classe de Mantes-la-Jolie que nous suivons depuis septembre.

Changement de décor pour les élèves du collège. Pendant deux trimestres, nous les avons suivis en contrôle de maths, à la remise des bulletins, dans leurs bonnes résolutions. Avec les résultats, les 3e A n'ont pas eu que des bonnes nouvelles. Cette semaine, une découverte: pendant leur stage en entreprise, ces adolescents se sont révélés talentueux. Comme Dorian qui, en début d'année, était perdu.

Je vais essayer d'aller en bac L, mais je sais pas vraiment. Je ne sais pas ce que je veux faire.

Dorian, un musicien aguerri vient d'avoir le déclic. Après des années de conservatoire, il veut devenir professionnel.

Avoir cette complicité avec les musiciens, ça m'a beaucoup plu. Un déclic, ça ne s'explique pas, ça vient comme ça. C'est mieux de faire sa route avec un objectif au bout.

Pendant ce stage dans cette école de musique où enseignait son père, il prend des notes et se promet de travailler un peu plus pour intégrer une secondé générale à la fin dé l'année. Hicham n'avait ni contact, ni relation. Le collège lui a trouvé ce stage dans une entreprise informatique. En difficulté quand il est en classe, il se montre très à l'aise devant un ordinateur.

Le lecteur, il faut que tu le branches à la carte mère.

Hicham a 10 minutes pour l'exercice. En moins de 4 minutes, c'est fait.

Tu aimes faire ça.

Oui parce que j'aime bien me casser le tête et trouver des solutions.

On sent qu'il est manuel, passer le tournevis, brancher les câbles. Il a de l'avenir ce petit gars.

La plus belle surprise vient de Fatoumata, en stage avec les organisateurs d'un festival de blues. Appliquée, elle apprend vite à faire une revue de presse.

Je suis en train de modifier l'image, la recadrer. On est plus autonome, il y a moins de personnes derrière nous.

Ce qui étonne le plus c'est sa voix.

Elle perd toute timidité quand elle a un micro. Elle a une vraie présence.

Les organisateurs du festival l'avait filmé lors d'une session de chant avec les élèves du collège. A l'autre bout de la pièce, elle n'aime pas se regarder.

Quand elle est en stage, elle est un peu timide. Et là, elle est très libérée.

Des talents qui ne demandent qu'à s'exprimer. Ils ont encore un trimestre pour prouver ce dont ils sont capables. Cette fois, au collège.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==