Education : des jeux vidéos pour les enfants

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 04/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Pour rattraper le retard informatique a l'école, 9.000 écoles vont être équipées en haut débit. La prochaine étape, c'est l'apprentissage du codage, de la programmation dès l'école primaire. Malheureusement, on n'en est pas encore là. En attendant que les écoles françaises sautent le pas, des associations apprennent aux enfants à créer leur propres jeux vidéos.

Ici les neurones carburent à plein régime.

Faut me donner des noms de pizzas.

Neptune, Reine.

Ils ont entre 6 et 13 ans et créent des histoires.

C'est l'histoire d'un chat qui doit récupérer une baguette magique pour la donner à un magicien en évitant des crabes.

Je crée un labyrinthe.

C'est l'histoire d'un pingouin qui essaie d'atteindre une orange.

Leurs histoires deviennent des jeux vidéo qu'ils élaborent eux-mêmes grâce à un logiciel: cela s'appelle le codage informatique.

Le chat construit un pont.

Voilà l'histoire d'un chat et d'une souris. Dans l'écran à droite, des blocs de couleurs différentes. Chacun correspond à une action. Il faut empiler les blocs de manière logique pour faire bouger les personnages. Par ex., le chat est pressé. Il avance vite. Mais, entre temps, il rencontre une souris. Il s'arrête et lui demande "comment t'appelles-tu?". En quelques clics, Hugo est devenu programmeur informatique. Capable d'imaginer un jeu vidéo et de le réaliser.

Dans le futur, il y aura de plus en plus de machines électroniques, on vivra presque qu'avec ça. Il faut apprendre à les comprendre, à les programmer.

Un stage de 5 jours à 200 E. Le but: percer le mystère du langage informatique et créer ses logiciels. Tous se sentent pousser des ailes.

J'espère que je pourrais faire des jeux vidéo ou créer un programme pour envoyer des sondes dans l'espace.

Ça m'aiderait pour être journaliste, pour être bancaire, je sais pas.

Est-ce que tu mets des chronos.

Parfois, oui.

Faire du codage, c'est accepter de travailler en équipe, d'échanger ses logiques et apprendre à surmonter l'échec.

Ils perdent la peur de mal faire et de se tromper. S'ils font et que ça marche pas, ils font autrement. Ils apprennent en se trompant, c'est fondamental. Ceux qui innovent, c'est qu'ils ont essayé. Même si plein d'idées n'ont pas marché, il y en a une qui marche un jour.

Sa petite musique, il en a fait une création numérique en 5 jours. Et il a appris a coder, le langage de l'avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT