Ecotaxe : le point sur les manifestations

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 02/12/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La hausse des taxes une fois encore dans le collimateur. Après leur démonstration de force samedi, les routiers annonçaient de nouvelles manifestations. Elles ont nettement marqué le pas. Mais les dirigeants et salariés des centres équestres ont rendu la circulation difficile.

Ils voulaient montrer leur force: les routiers n'ont pas réussi leur pari. Dans la capitale, faute de manifestants, le mouvement est suspendu ce matin. Mais dans le Sud, ils sont bien plus nombreux. Une cinquantaine de camions sur l'autoroute près de Martigues.

On n'a pas les bonnets rouges, on a les cônes.

Des petits transporteurs qui ont peur de mettre la cle sous la porte s'ils doivent payer l'écotaxe.

Ils sont déjà pendus, ça va les achever.

Vous savez combien ça vous coûtera.

Entre 1.000 et 1.200 E.

Dans le Nord, une vingtaine de routiers bloquent l'autoroute, entre Lille et Dunkerque.

Du grain de blé à la baguette du boulanger, ça sera taxé 6 fois! Quand la baguette sera à 1,50 E, ils diront quoi les usagers.

On les comprend car on est tous dans la même galère.

En région parisienne, ce sont les dirigeants de centres équestres qui ont créé des embouteillages, pour dénoncer la hausse de la TVA à 20 %.

Certains propriétaires ne pourront payer leur pension. Au 1e janvier, je vais devoir licencier.

Equitaxe ou Ecotaxe, la colère est la même. Le gouvernement devrait réagir.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==