Ecotaxe et poids-lourds : explications techniques

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

Alors on va prendre le temps de bien comprendre. Qu'est-ce que cette taxe ? Qui visera-felle et dans quel but.

Ce chauffeur va devoir s'habituer a un nouvel appareil dans la cabine de son semi-remorque. Un GPS un peu particulier: sans carte routière ni information. Mais précieux pour l'Etat.

Ce boîtier a une fonction GPS et une fonction GSM. La fonction GPS nous localise sur les portions payantes d'autoroute, là où on doit payer l'écotaxe. La fonction GSM envoie la facture à ma compagnie.

Un dispositif beaucoup plus complexe derrière. L'écotaxe concerne tous les camions au dessus de 3,5 tonnes à partir du 1erjanvier. Soit 90 véhicules a équiper pour ce transporteur qui devra payer.

On sera facture toutes les deux semaines par l'Etat en fonction du nombre de kilomètres parcouru sur le réseau écotaxé et du type de véhicule utilisé.

Plus c'est grand, plus c'est cher.

Il y a le nombre d'essieu qui compte et la catégorie polluante.

En moyenne, la taxe s'élèvera à 13 centimes par kilomètre. Ce qui augmentera le coût du transport de 4 % environ. Pour les routiers qui seraient tentes de ne pas acheter de boîtier, attention aux gendarmes automatiques.

Pour repérer les fraudeurs, il y a 172 portiques comme celui-ci. Le but : contrôler que les camions sont bien dotés du boîtier. Il y a des scanners et des appareils photo qui identifient chaque plaque d'immatriculation et chaque profil de camion.

L'écotaxe s'appliquera sur 15.000 kilomètres de routes. Soit 1 % du réseau routier français. Les autoroutes déjà payantes ne seront pas concernées. Une ristourne est prévue dans 3 régions, l'Aquitaine, le Midi-Pyrénées, la Bretagne. Ce dispositif existe déjà en Allemagne et en Suisse.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==