VIDEO. Geste historique de la BCE : les précisions de François Lenglet

La Banque centrale européenne a annoncé, ce jeudi 22 janvier, un plan de relance monétaire de plus de 1 000 milliards d'euros. Le journaliste de France 2 analyse cette décision.

France 2

La BCE a officialisé, ce jeudi 22 janvier, un programme de rachat massif d'actifs, de 60 milliards d'euros par mois. François Lenglet justifie ces annonces, en rappelant que "la BCE est dans la situation d'un médecin à bout d'idées, qui tente un traitement expérimental".

Si une décision similaire "semble avoir marché aux États-Unis et au Royaume-Uni", rappelle le journaliste de France 2, il indique que cela n'a pas "du tout été le cas au Japon, qui a pourtant développé un programme très important, et est resté englué dans la crise".

"Créer un peu d'inflation, mais pas trop"

"Si on se met à imprimer massivement des billets sans avoir créé les richesses correspondantes dans l'économie réelle, le risque est que les billets redeviennent du papier et perdent de leur valeur à cause de la forte inflation", explique François Lenglet, avant d'ajouter que "toute la difficulté de l'opération de la BCE est qu'il faut créer un peu d'inflation, mais pas trop".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste de France 2 François Lenglet.
Le journaliste de France 2 François Lenglet. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)