Baisse du taux du Livret A : "Ce n'est pas un choix contre les classes populaires", affirme la porte-parole du gouvernement

"C'est un choix fait en cohérence avec l'activité économique", défend Sibeth Ndiaye.

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire a annoncé mercredi 15 janvier  la baisse du taux du Livret A de 0,75% à 0,5%. "Le choix qui a été fait n'est pas un choix contre les classes populaires, c'est un choix fait en cohérence avec l'activité économique", a assuré jeudi 16 janvier sur France Inter la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

L'épargne doit être "utile"

Selon elle, le Livret A "n'est pas l'épargne des plus modestes, c'est plutôt le Livret d'Épargne Populaire et nous souhaitons en renforcer l'accès". Sibeth Ndiaye assure qu'il faut que l'épargne soit "utile, pour qu'elle puisse être investie dans des secteurs de l'économie où on a besoin de booster les choses".

Il aurait été "irresponsable et incohérent" de maintenir ce taux à 0,75% par rapport à "notre politique de diversification des placements" et aux "milliers de Français qui attendent un logement social", a défendu mercredi le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire dans les pages du quotidien Le Parisien - Aujourd'hui en France.