Cet article date de plus d'un an.

Augmentation du taux du livret A : "Cela ne compense pas l'ensemble de l'inflation", explique le directeur du Cercle de l’épargne

Le taux du livret A, le produit d'épargne le plus populaire en France, atteint 2% à compter du 1er août, retrouvant ainsi son plus haut niveau depuis 2012.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Illustration de Livret A. (DENIS CHARLET / AFP)

L'augmentation du taux du livret A "ne compense pas l'ensemble de l'inflation", a estimé lundi 1er août sur franceinfo Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne. Pour faire face à l'inflation, qui a passé la barre des 6% sur un an, en juillet, plusieurs mesures économiques s'appliqueront à partir du lundi 1er août : le Smic augmente de 2%, le taux du livret A double pour atteindre 2%, dans un contexte d’inflation record.

franceinfo : Est-ce que ces augmentations compensent l'inflation ?

Philippe Crevel : Cela ne compense pas l'ensemble de l'inflation qui, selon les estimations, sera supérieure à 5% sur l'ensemble de l'année 2022. Avec deux points, on a un rendement réel négatif qui devrait être sur l'ensemble de l'année d'au moins trois points. On a donc un livret A qui ne suit pas l'ensemble de l'inflation. Quatre Français sur cinq ont un livret A. C'est le premier produit d'épargne en France. En moyenne, on a à-peu-près 10 000 euros dessus. Sur une année pleine et entière à 2%, on peut gagner à-peu-près 200 euros, mais comme on n'est pas à 2% sur l'ensemble de l'année, ce sera moins, on gagnera aux alentours d'une centaine d'euros.

Le livret d'épargne populaire (LEP) est moins connu. Qui peut en bénéficier ?

Il est réservé aux personnes aux revenus modestes. Il faut avoir un revenu fiscal de référence qui soit inférieur à 21 000 euros. On estime qu'il y a entre 15 et 17 millions de personnes qui pourraient bénéficier du livret d'épargne populaire, or seuls sept millions en ont un.

Quel signal envoie l'Etat avec ces hausses ?

Le signal c'est d'adapter les taux des livrets à l'inflation, partiellement pour le livret A et quasi totalement avec le livret d'épargne populaire. L'Etat indique aux épargnants qu'on tient compte de l'augmentation des prix qui déprécie l'épargne placée sur ces livrets.

Est-ce que si l'inflation continue sa hausse les taux des livrets vont encore augmenter ?

De facto il y aura des corrections sur les taux des livrets. Le prochain rendez-vous officiel c'est le 1er février 2023. A ce moment-là il faudra tenir compte pour le livret A de l'augmentation des taux des marchés interbancaires ou des taux reliés à ceux de la Banque centrale qui va continuer à augmenter ses taux. Donc, on peut s'attendre à des augmentations des taux. Si l'inflation se stabilisait autour de 7% on aurait un taux du livret A de 2,5% ou 3% au 1er février 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.