Le taux du Livret A maintenu à 1,25%

Le gouvernement maintient la rémunération de ce produit d'épargne, malgré l'inflation et les recommandations de la Banque de France.

Le taux du Livret A, à 1,25%, est déjà à son plus bas niveau historique.
Le taux du Livret A, à 1,25%, est déjà à son plus bas niveau historique. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Le gouvernement a choisi de maintenir le taux du Livret A à 1,25% à compter du 1er février, en dépit de la faiblesse de l'inflation, qui aurait mécaniquement dû le faire reculer. "Le taux du livret A sera maintenu à 1,25%", a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, sur Radio Classique et LCI.

Il a justifié cette décision par la volonté de préserver le pouvoir d'achat des épargnants, alors que, à 1,25%, le niveau de rémunération se situe déjà à son plus bas niveau historique. Peu auparavant, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, avait proposé une baisse limitée de la rémunération de ce livret, à 1%, en dérogeant à la formule de calcul qui aurait mécaniquement dû la faire reculer à 0,75%.

Le ministre a également fait valoir qu'il s'attendait à ce que l'inflation remonte au cours des prochains mois, cet indicateur étant un élément clé pour déterminer le taux théorique du produit d'épargne le plus répandu en France. En effet, pour l'obtenir, il faut majorer l'inflation de 0,25 point et arrondir au quart de point le plus proche. Or, les prix à la consommation (hors tabac) ont augmenté de 0,6% sur un an en décembre, ce qui aurait dû donner 0,75%.