Inflation : les frais bancaires en hausse selon une enquête

Publié Mis à jour
Inflation : les frais bancaires en hausse selon une enquête
Article rédigé par
Luc Bazizin - France 3
France Télévisions

L'inflation touche aussi les frais bancaires. Selon une enquête, leurs tarifs ont augmenté de 2,5 % en moyenne. Comment expliquer cette hausse de frais ?

La hausse des frais bancaires se justifie par des services facturés plus cher. "Les frais de tenue de compte augmentent par exemple de 2,4 %, les cartes bancaires de 1,3 % [et] les chèques de banque, nécessaires pour certifier un achat important, comme une voiture ou une maison, eux aussi augmentent [de] 3,2 %", indique le journaliste Luc Bazizin, présent mercredi 5 janvier sur le plateau du 12/13. Les tarifications diffèrent d'une banque à l'autre. "La vigilance s'impose pour les consommateurs", prévient ainsi Luc Bazizin, qui invite à "ne pas hésiter à faire jouer la concurrence".

Négocier des "packages" de services

"Pour un client qui utilise régulièrement les services bancaires, le tarif passe du simple à plus du double. Sa facture annuelle moyenne, en retenant la moins chère, passe de 88 € au Crédit Agricole d'Anjou et Maine, à 193 € chez LCL", donne-t-il à titre d'exemple. Pour faire baisser ces frais, il est possible de "négocier un package de services plutôt que de payer chacun d'eux à la carte". "Pour un consommateur moyen, l'offre groupée est la solution la moins chère dans plus de 63 % des établissements bancaires", rapporte Luc Bazizin, citant l'enquête. "Il faut bien réfléchir au choix du package, et ne pas prendre des options que vous n'utilisez que très rarement", recommande-t-il enfin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.