Financement participatif : les Français s'y mettent de plus en plus

Dans le domaine agricole, le crowdfunding permet à de petits exploitants de se développer, voire de se sauver de la faillite.

France 2

Depuis quelques années, les Français se lancent dans de nombreux projets d'investissements agricoles. Ça s'appelle le "crowdfunding", ou en Français le financement participatif. "Grâce à ce financement tous projets confondus, 300 millions d'euros ont été récoltés en 2015 et pour l'agriculture, c'est près de deux millions d'euros qui ont été injectés l'an passé dans différents projets", explique Alexia Mayer, sur le plateau de France 2.

Une exploitation sauvée

Dans quels projets agricoles peut-on investir ? Financer des juments, des ruches ou des fours à pain, "on peut investir dans tout type de projet", poursuit la journaliste. Grâce au financement participatif, une éleveuse de chèvres a pu récolter 3 000 euros, acheter une machine pour pasteuriser son lait et une yaourtière. Autre exemple avec des éleveurs qui ont pu récolter 8 000 euros et sauver leur exploitation.

 

Le JT
Les autres sujets du JT