Banques : les découverts atteignent des records

De plus en plus de Français vivent avec des comptes bancaires dans le rouge. D'après une étude de la Banque de France, les découverts atteindraient près de huit milliards d'euros.

Les temps sont durs. Selon une étude, un tiers des Français vivraient de façon permanente dans le rouge. "J'ai un découvert de 850 euros, je m'en sers tous les mois pour payer mes factures", explique un homme.

Les banques pointées du doigt

La vie à découvert remplace désormais la vie à crédit. "Les banques ont trouvé la parade en incitant les personnes à se mettre dans le rouge. Ce que l'on observe, c'est que le montant des découverts autorisés par la banque est en diminution. Ce qui fait que les clients basculent dans le découvert non autorisé qui est beaucoup plus cher pour les clients", dénonce Lionel Maugain de 60 millions de consommateurs. Chaque année, les Français payent en moyenne 60 euros de frais de découverts. "Une affaire juteuse pour les banques", grâce aux intérêts explique Serge Lemaître, président de l'Association française des usagers des banques. 38% des jeunes ménages se disent souvent dans le rouge.

Les temps sont durs. Selon une étude, un tiers des Français vivraient de façon permanente dans le rouge. "J'ai un découvert de 850 euros, je m'en sers tous les mois pour payer mes factures", explique un homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Seules 25 banques de la zone euro, sur les 130 évaluées, ont échoué aux tests de résistance pratiqués par la Banque centrale européenne (BCE) et rendus publics dimanche 27 octobre 2014.
Seules 25 banques de la zone euro, sur les 130 évaluées, ont échoué aux tests de résistance pratiqués par la Banque centrale européenne (BCE) et rendus publics dimanche 27 octobre 2014. (DAMIEN MEYER / AFP)