Banque : le faible succès d'un service destiné aux plus précaires

Sur le plateau du 13 Heures, le journaliste Julien Duponchel nous présente l'offre spécifique bancaire, censée bénéficier aux clients en difficultés financières, et les raisons de son faible succès.

France 2

Les révélations par l'association 60 Millions de consommateurs sur le système abusif de frais pratiqué par les banques interviennent alors que ces dernières se sont engagées à réduire les frais bancaires pour les personnes les plus fragiles financièrement. Quelle est cette offre ? "Son nom, c'est l'offre 'client fragile', appelée depuis peu l'offre spécifique bancaire. Toutes les banques sont censées la proposer. Le service est facturé 3 € par mois. En échange, les commissions sont plafonnées à 20 € maximum par mois ou 200 € par an", explique le journaliste Julien Duponchel sur le plateau du 13 Heures.

Les banques ne jouent pas le jeu

Il y a toutefois des contreparties. "C'est une offre qu'on peut qualifier de minimale. La carte de paiement nécessite à chaque opération une autorisation de la banque, et le client ne bénéficie pas de chéquier classique. Seuls deux chèques de banque sont acceptés par mois. C'est un service très contraignant au quotidien, mais qui, selon les associations, permet aux bénéficiaires de revenir à l'équilibre financier", ajoute-t-il. Cette offre n'est pas très utilisée. "Seules 350 000 personnes bénéficient de ce service, alors que plus de 3 millions de Français se trouvent dans une situation financière fragile (...). Les banques ne jouent visiblement pas le jeu. Selon les associations, les conseillers bancaires la proposent très rarement, voire la refusent à leurs clients. Il est très difficile d'en trouver la trace sur les sites internet des banques", conclut Julien Duponchel. Ce service est indiqué sur les sites de la Caisse d'épargne et du Crédit agricole. Il ne l'est en revanche pas sur les sites du CIC ou du Crédit mutuel. Les banques se sont récemment engagées à multiplier ces offres. Objectif : 470 000 pour juin 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des relevés de compte indiquent les éventuels frais bancaires.
Des relevés de compte indiquent les éventuels frais bancaires. (SYLVIE CAMBON / MAXPPP)