Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Prix opaques, devis à la tête du client... "Pièces à conviction" a enquêté sur les pratiques des agences de pompes funèbres

Après un décès, les proches n'ont que six jours pour organiser l'inhumation ou la crémation. Quand ils s'adressent à une entreprise de pompes funèbres, savent-ils que les tarifs peuvent varier du simple au double selon les agences ? Extrait d'un numéro de "Pièces à conviction" sur le marché du funéraire, à voir le 22 janvier 2020.

En France, peu d'entreprises de pompes funèbres affichent leurs prix. Les tarifs sont fixés librement et varient souvent du simple au double entre deux agences. C'est ce qu'a découvert une habitante de l'Orne. Dans cet extrait du magazine "Pièces à conviction", Marie-Claire revient sur ce qui lui est arrivé après le décès brutal de sa mère, en mars 2019. 

En plein désarroi, elle se rend dans l'agence la plus proche : les pompes funèbres Pellodi. L'employée commence à préparer un devis comprenant les prestations habituelles : cercueil, corbillard, porteurs, maître de cérémonie… Mais soudain, son ordinateur plante. La conseillère promet alors à Marie-Claire de lui remettre son devis en début d'après-midi.

Dans l'intervalle, Marie-Claire décide de se rendre chez un concurrent pour demander un second devis. Celui-ci s'élève à 4 135 euros. 

Une ristourne de 2 800 euros... sur présentation du devis d'un concurrent

Dans l'après-midi, retour aux pompes funèbres Pellodi. Marie-Claire s'attend à un montant similaire. Elle va tomber de haut en découvrant un devis de... 6 980,04 euros.

"Là, raconte Marie-Claire, on a sorti le devis de chez M. Mousset [le concurrent]. La dame est allée chercher son responsable, qui était dehors au téléphone. Cinq minutes après, il nous ressortait un devis à... 4 112,45 euros." Soit 2 800 euros de ristourne… pour des prestations inchangées.

L'agence a fait des réductions sur tout, le corbillard, le cercueil… sous forme de "remise commerciale" ou de "remise sur article". "J'ai dit 'heureusement que maman est décédée au moment des soldes'…", confie Marie-Claire, choquée par ce devis "à l'arrache, à la tête du client – c'est honteux". Elle a décidé de confier les obsèques de sa mère à l'autre entreprise.

Extrait de "Très chères obsèques : enquête sur le business de la mort", à voir dans "Pièces à conviction" le 22 janvier 2020.

 Obsèques en soldes, devis à la tête du client... \"Pièces à conviction\" a enquêté sur les pratiques des agences de pompes funèbres
 Obsèques en soldes, devis à la tête du client... "Pièces à conviction" a enquêté sur les pratiques des agences de pompes funèbres (PIECES A CONVICTION/FRANCE 3)