VIDEO. Pour le chercheur Idriss Aberkane, "avoir un petit cerveau est un mythe"

Invité de Jean-Paul Chapel mercredi 12 octobre dans ":L’éco", l'auteur de "Libérez votre cerveau !" en est convaincu : pour se libérer, la première chose à faire est prendre du plaisir et s’amuser.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"Avoir un petit cerveau est un mythe." C’est Idriss Aberkane, titulaire de trois doctorats, créateur de trois entreprises et auteur du livre "Libérez votre cerveau !" (Ed. Robert Laffont) qui l’affirme mercredi 12 octobre dans ":L’éco". "Les prodiges n’ont pas un cerveau très différent du nôtre. Lorsque les athlètes de la mémoire ou du calcul travaillent, leur cerveau ne gonfle pas, il se reconnecte."

Dans son livre, Idriss Aberkane décrit un phénomène : lorsqu’une personne est convaincue qu’elle ne peut pas faire quelque chose ou qu’elle est mauvaise dans un domaine précis, on parle "d'impuissance apprise". Le cerveau est alors en quelque sorte "pétrifié". Pour se libérer, l’auteur en est persuadé, "la première chose à faire c’est prendre du plaisir et s’amuser. Jouer, c’est la manière naturelle d’apprendre pour le cerveau".

"Ce qui compte, ce sont les idées"

Idriss Aberkane chercherait-il à se faire connaître plutôt qu'à faire progresser l'économie de la connaissance ? L'intéressé s'en défend : "Aujourd’hui, ce qui compte, ce sont les idées. Et j’aimerais que les miennes n’aient pas que mon visage. Dès que j’en ai l’occasion, j’essaie de montrer les travaux d’autres personnes", répond l'auteur à "la question qui fâche" du Huffington Post.

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l'interview par la chanson préférée de l'invité. Idriss Aberkane a choisi L'Incertitude d'Heiserberg de Télépopmusik. Un choix qu’il justifie : "Parce que je l'écoutais quand je préparais mes concours, et qu’elle m'a permis de libérer mon cerveau."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9 h 20 sur Franceinfo.

Idriss Aberkane, était l\'invité de Jean-Paul Chapel mercredi 12 octobre dans \":L’éco\".
Idriss Aberkane, était l'invité de Jean-Paul Chapel mercredi 12 octobre dans ":L’éco". (DR)