VIDEO. Compte pénibilité : les précisions de Jean-Paul Chapel

Le journaliste de France 2 décrypte le forfait pénibilité mis au point par le gouvernement.

FRANCE 2

Le gouvernement revoit partiellement sa copie de la réforme de la pénibilité. Pour ceux qui entrent dans les critères décidés, "il s'agit un peu d'une tirelire dans laquelle on accumule des points", rappelle Jean-Paul Chapel. "Un critère de pénibilité revient par exemple à quatre points par an", précise le journaliste de France 2.
Le salarié peut cumuler jusqu'à un maximum de huit points par an. S'il y a un troisième critère, pas de point supplémentaire. Les points s'ajoutent au fil des ans, jusqu'à un maximum de cent points.

Un milliard d'euros d'ici à 2020

Les points peuvent notamment permettre de partir à la retraite plus tôt, d'obtenir une formation pour se reconvertir dans un travail moins pénible, d'obtenir un temps partiel sans réduction de salaire, ou panacher les trois. Un salarié qui a fait 25 ans de travail pénible aura donc par exemple le droit à trois mois de formation, et pourra partir à la retraite deux ans plus tôt.
Le dispositif, qui va coûter un milliard d'euros d'ici à 2020, sera financé par des cotisations des employeurs.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers sur le périphérique parisien pour le remplacement de panneaux de signalisation, le 7 janvier 2014.
Des ouvriers sur le périphérique parisien pour le remplacement de panneaux de signalisation, le 7 janvier 2014. ( MAXPPP)