Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Les hôteliers ne digèrent pas la hausse de la taxe de séjour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Colère des hôteliers contre le relèvement de la taxe de séjour par les députés (JULIEN DUPERRAY - FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Un amendement voté par les députés prévoit de relever le plafond de ce cette taxe de 1,50 à 8 euros par nuitée et par personne pour les 4 et 5 étoiles.

C'est peut-être un bras de fer à venir entre députés et gouvernement à propos du relèvement de la taxe de séjour appliquée à la clientèle des hôtels, chambres d'hôtes et campings.

Plafonnée jusque-là à 1,50 euro, un amendement va augmenter cette taxe pour les hôtels. Elle passerait de 1 à 5 euros pour les 3 étoiles, et de 1,50 euro à 8 euros pour les 4 et 5 étoiles. Une mesure qui tombe mal pour le ministère des Affaires étrangères, qui s'occupe dorénavant du tourisme et qui veut booster le nombre de visiteurs étrangers en France.

Dans un hôtel bordelais, la taxe de séjour pour quatre nuits passerait ainsi de 11,60 euros à 64 euros, explique le gérant, facture à l'appui, si la mairie de la ville appliquait le nouveau dispositif. Les hôteliers redoutent une baisse de la fréquentation de leur établissement. Pour le député PS Razzy Hammadi, la taxe est justifiée, surtout quand elle touche des établissements "qui facturent 800 à 900 euros la nuit".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.