Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Chéquiers : gare aux fraudeurs !

Alors que ces trois dernières années, en France, la fraude a explosé, les banques assurent que le carnet de chèques reste un moyen de paiement ultra-sécurisé… "Envoyé spécial" a testé le système et grossièrement falsifié des chèques. L'escroquerie a-t-elle été repérée ?

Ces trois dernières années, en France, la fraude aux chèques a explosé : + 52% ! Préjudice pour les victimes : 450 millions d’euros en 2018. D’après la Banque de France, le chèque est le moyen de paiement le plus fraudé.

Avec un chéquier, pas besoin d’être un faussaire expérimenté. Ce voisin mal intentionné, par exemple : il a simplement volé les chèques dans les boîtes à lettres de son immeuble, apposé son numéro de compte au dos, avant de les encaisser, comme si de rien n’était ! Résultat : 4 000 euros empochés illégalement, sans aucun contrôle. D’autres fraudeurs, parfois des groupes criminels, font preuve de beaucoup plus d’imagination, en utilisant notamment… les réseaux sociaux.

Quels contrôles ?

Pourtant, les banques assurent que notre bon vieux carnet de chèques reste un moyen de paiement ultra-sécurisé… Nous avons testé le système : avec de petites sommes, nous avons grossièrement falsifié des chèques en changeant le montant (quelques zéro en plus), la signature (fantaisiste), ou l’ordre (illisible). Les contrôles sont censés pointer les anomalies. Ont-ils repéré nos chèques bidons ? On vous laisse deviner…

Une enquête d’Alexandra Colineau et Julie Ledru pour Premières Lignes diffusé dans "Envoyé spécial" le 5 mars 2020.

Chéquiers : gare aux fraudeurs !
Chéquiers : gare aux fraudeurs ! (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)