Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Au Portugal, on se bouscule au bar

Le Portugal devance désormais l'Hexagone pour la consommation de vin, avec 54 litres par personne et par an. Dans ce pays, la préférence nationale est bien marquée : il faut dire que les vins portugais sont aussi variés que bon marché... Un reportage d'"Avenue de l'Europe".

Vin de l'Alentejo, de Porto, Madère… au-delà de ces grands classiques, le vin portugais s'est beaucoup diversifié : en ce moment, c'est le vin du Douro (la région de Porto, au nord du Portugal) qui est tendance. Reportage du magazine "Avenue de l'Europe", qui s'est rendu à Lisbonne en pleine feira do vinho (foire aux vins).

Avec leurs 250 cépages, les Portugais ont l’embarras du choix. Aussi ne boivent-ils que leurs productions nationales. D'autant qu'elles sont vendues à tout petits prix, même si on note des écarts de 1 à 10 entre le bar de quartier ou la taverne à fado (le prix du verre y est resté le même depuis dix ans : 50 centimes) et les bars à vin branchés de Lisbonne, qui le servent à 5 euros.

Le vin, une consommation très culturelle

Diversifié, bon marché… presque une incitation à la boisson. Avec 54 litres en moyenne par personne et par an, les Portugais ne font pas toujours dans la modération. Ils ont détrôné les Français en matière de consommation de vin. En boire est habituel à partir de 30 ans, toutes classes sociales confondues – presque un rite familial appris dès l'enfance.

Une situation qui favorise l'alcoolisme à l'âge adulte et préoccupe les personnels de santé. Certes, avec les campagnes de prévention, les jeunes générations s'y mettent de plus en plus plus tard, mais dans les fêtes ou sur les terrasses des bars, le vin coule à flots.

Un reportage de Régis Nusbaum et Yvon Bodin diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 15 novembre 2017.

Vin Portugal
Vin Portugal (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)