La voiture autonome, bientôt au catalogue des options ?

Les constructeurs automobiles français seront-ils les premiers à développer la voiture sans conducteur ? Explications.

France 3

Cette voiture à la silhouette familière est un des premiers prototypes de véhicule autonome officiellement autorisé à circuler sur voies rapides, au cœur du trafic. Derrière le volant, un simple passager qui n'a qu'à se laisser conduire. Depuis quelques semaines, ce prototype est testé sur les routes en région parisienne.

Une voiture qui peut prendre des décisions toute seule

Accélérateur, freins et direction sont aux mains d'un ordinateur caché dans le coffre. Celui-ci reçoit en temps réel les informations des six lasers qui analysent l'environnement, des deux radars pour les distances avec les obstacles, et des deux GPS qui indiquent la position du véhicule sur la route à cinq centimètres près. Accessoirement, des caméras repèrent les panneaux pour respecter la vitesse autorisée.

Si le conducteur n'intervient pas, le prototype est aujourd'hui capable de décider d'un dépassement. Petit raffinement, le robot, lui, n'oublie jamais de mettre son clignotant. A l'inverse, si un véhicule rapide surgit, la voiture autonome, alertée par ses radars, se rabat sagement. La conduite autonome pourrait arriver très prochainement au catalogue des options.

Le JT
Les autres sujets du JT